La révision du plan de secteur Philippeville-Couvin est définitivement approuvée pour le parc d’activité économique de Mariembourg

Sur proposition du Ministre de l’Aménagement du Territoire, Willy BORSUS, le Gouvernement de Wallonie a officiellement approuvé la révision du plan de secteur de Philippeville-Couvin. Cette révision prévoit d’une part l’inscription de nouvelles zones d’activité économique industrielle et mixte et d’autre part de zones agricoles et naturelles sur le territoire de la Ville de Couvin, notamment à Mariembourg et Frasnes.

La révision du plan de secteur de Philippeville-Couvin, portée par le bureau économique de la Province de Namur, a pour objectif de renforcer l’attractivité économique de la région en inscrivant plusieurs nouvelles zones d’activité. Elle comprend :

  • Une zone d’activité économique industrielle de 28,54 hectares au sud de l’actuelle zone industrielle le long de la N5, en remplacement d’une zone agricole. Cette nouvelle zone est assortie de prescriptions pour la remise en service de l’ancienne ligne de chemin de fer et la mise en place d’un dispositif d’isolement.

 

  • Deux zones d’activité économique mixte :
    • La première de 9,81 hectares, située entre le parc d’activités économiques et le "Petit Bois", remplaçant une zone agricole de 8,62 hectares et une zone industrielle de 1,19 hectare. Cette zone exclut l’implantation de commerces de détail et de services à la population, sauf s’ils sont auxiliaires à des activités admises dans la zone.
    • La seconde de 1,49 hectare, située à l’est de la N5 le long de la RN939, en lieu et place d’une zone de dépendances d’extraction.

Afin de compenser les modifications apportées, la révision inclut également :

  • Une zone agricole de 34,23 hectares.
  • Une zone naturelle de 3,11 hectares sur le site dit "Terre du Roi", remplaçant une zone de dépendances d’extraction.

Cette révision du plan de secteur a fait l’objet de consultations approfondies avec les parties prenantes locales et d’une enquête publique. Le conseil communal de Couvin, ainsi que les pôles Aménagement du territoire et Environnement, ont émis des avis favorables. Les réclamations soulevées lors de l’enquête publique ont été soigneusement examinées afin d’affiner le projet final.

La décision du Gouvernement wallon repose sur une analyse approfondie des besoins territoriaux et économiques de la région, ainsi que sur des avis d’experts et d’une évaluation des incidences environnementales approfondie Ces études ont permis de s’assurer que le projet respecte les exigences de développement économique et d’équilibre territorial tout en ménageant une place appropriée à la nature.

« Cette révision du plan de secteur est une étape clé pour le développement futur de la région de Couvin, pour attirer de nouvelles entreprises et y générer de l’emploi. Rappelons que le taux d’emploi dans l’arrondissement de Philippeville est de l’ordre de 62%[1]. Dès lors, disposer d’espace pour accueillir des projets d’entreprises et d’indépendants est évidemment crucial. Il y a lieu de noter également que cette révision prend en compte la nécessité également de préserver les espaces naturels et les terres agricoles. » souligne Willy BORSUS.

 

 

[1] https://walstat.iweps.be/walstat-fiche-entite.php?entite_id=93000

Retour aux communiqués de presse