Le Gouvernement soutient la valorisation des résultats de la recherche pour booster l’innovation en Wallonie

Sur proposition du Ministre de la Recherche et de l’Innovation, Willy BORSUS, le Gouvernement de Wallonie a décidé de renforcer l’aide aux universités et hautes écoles pour assumer leur mission, dite de Service à la Société, de valorisation des résultats de recherche en finançant des experts valorisateurs dans les institutions.

La mission de ces experts consiste notamment à valider les résultats détectés du point de vue technologique et de les faire mûrir (éventuellement avec un partenaire industriel), en vue de les transférer vers une entreprise, ou de fonder une nouvelle spin-off. 

Le Gouvernement wallon octroie également des subventions supplémentaires pour soutenir les institutions dans les frais de dépôt de brevet et la réalisation de recherches complémentaires appelées « Proof of Concept » afin de compléter leur dossier pour qu’il soit mature pour sa valorisation.

Depuis 2023, dans le cadre de la programmation FEDER, les Universités et Hautes écoles bénéficient déjà d’un financement public de la valorisation de la Recherche dans le cadre des 3 portefeuilles « Valorisation économique des résultats de la recherche » et de leurs projets MIRVALIS (Universités) et SynIMPACT (SynHERA) sélectionnés lors d’un 1er appel à projets.

Le Gouvernement de Wallonie accorde un financement complémentaire pour leurs activités de valorisation des résultats de la recherche.

Ce budget complémentaire pour 2024 est de 5.336.000 €. :

Cette mesure a pour objectif d’améliorer la valorisation des résultats de la recherche en Wallonie et donc, in fine, de créer des emplois.

 

Pour Willy BORSUS : « La valorisation des résultats de la recherche en Wallonie est essentielle pour stimuler la croissance économique et renforcer la compétitivité. Une région innovante attire des talents et des investissements, créant un cercle vertueux. La valorisation encourage également les partenariats entre universités, centres de recherche et industries, accélérant ainsi les projets de recherche appliquée et la diffusion des innovations. Elle nécessite des politiques de soutien et des structures d'accompagnement pour chercheurs et entrepreneurs. C’est pourquoi nous en avons fait une priorité de notre présidence européenne. »

Les actions financées via les fonds wallons ont été classées en quatre catégories distinctes : 

  1. Valorisation de la Recherche

Le financement repose sur le référentiel développé par Wallonie Entreprendre. Le budget peut couvrir des frais relatifs aux activités suivantes :

  • Diagnostic
  • Suivi de projet
  • Événement de fertilisation
  • Atelier spécialisé
  • Montage de projet
  • Conception d’atelier de renforcement compétences
  • Mise en œuvre d’ateliers de renforcement de compétences
  1. Frais de protection de la Propriété intellectuelle et de support (frais réels)


Le budget peut couvrir des frais relatifs aux activités suivantes :

  • Frais de protection de la propriété intellectuelle ;
  • Frais de support aux activités du réseau LIEU et SynHERA non couverts par les livrables.
  1. Soutien aux projets de fonds de maturation (PoC)

Le fonds de maturation (Proof of Concept : PoC) couvre les frais de réalisation d’une preuve de concept en aval des résultats de Recherche probants, et en amont d’un projet de valorisation, soit une SPIN-OFF, soit via une licence à une entreprise existante. La durée d’un PoC est de 18 mois au maximum.

 

  1. Soutien aux réseaux LIEU et SynHERA

 

Une subvention est octroyée à LIEU et SynHERA pour assurer la coordination du réseau LIEU et SynHERA.

 

Retour aux communiqués de presse