Le Gouvernement wallon donne un coup d’accélérateur au secteur du spatial

Sur proposition du Ministre de l’Economie, de la Recherche et de l’Innovation Willy BORSUS, le Gouvernement de Wallonie vient d’approuver le financement de plusieurs projets dans le domaine du spatial. Objectif : développer une chaîne de valeur spatiale wallonne et conquérir le New Space !

Willy BORSUS : « Face à la concurrence accrue des compétiteurs internationaux il est indispensable que l'Europe, et plus spécifiquement la Wallonie, puisse défendre sa position de leader en s'inscrivant notamment dans l'approche New Space. Il est donc primordial que les acteurs wallons soient à la pointe de la technologie requise afin de garder une place de choix dans une industrie spatiale européenne en pleine évolution. »

Chaine de valeur spatiale wallonne

Déjà à la pointe dans le domaine spatial, la Wallonie souhaite encore densifier ses efforts en la matière, vu les énormes développements et retours potentiels.

Cet été, le Gouvernement a lancé un appel à projets dans la filière spatiale visait à financer des projets de recherche dans deux thématiques :

  • La filière d'Observation de la Terre tant sur la partie amont (développement et production de Small Sats en série destinés à des constellations d'Observation de la Terre) que sur la partie aval (traitement et analyse de données géospatiales),
  • La filière Lanceurs, notamment les lanceurs réutilisables.

Aujourd’hui, le Gouvernement wallon a validé les 5 projets suivants pour un montant total de  14.1 millions € :

  • ROUSY projet de "Radar à Ouverture Synthétique" porté par Aerospacelab (consortium Aerospacelab, AGC, Coexpair, EURO-MULTITEL, SOBELCOMP). L’objectif du projet est de développer un concept de technologie avancée de charge utile radar et démontrer sa performance en vol en l’embarquant sur une plateforme microsatellite.
  • OBIT - projet d’"Observation de la Terre dans l'infrarouge thermique" porté par DELTATEC (consortium : DELTATEC, Lambda-X, ConstellR). L’objectif du projet est de développer les briques technologiques indispensables aux caméras TIR (infrarouge thermique) et ce, dans les domaines suivants : capteurs TIR, optique TIR, électronique de lecture et de traitement, algorithmes et dans une optique new space.
  • PANSOL - projet de "Conception de doubles panneaux solaires pour microsatellites" dans la filière Observation de la Terre, porté par Aerospacelab (consortium Aerospacelab, CITIUS Engineering, INCIZE). L’objectif du projet est de concevoir des doubles panneaux solaires pour microsatellites avec une emphase sur la définition d’un procédé d’assemblage automatisé en série.
  • WLAUNCHACT – projet d’"Actionneur Low-Cost innovant pour vannes électriques régulées New Space" porté par SAFRAN AERO BOOSTERS dans la filière Lanceurs (consortium : SAFRAN AB, GDTECH, BEBLUE, V2i). L’objectif du projet est de développer un actionneur low cost innovant pour vannes électriques régulées pour des besoins new space.
  • WINTACT - projet de "Systèmes d'actionnement intégrés et intelligent pour lanceurs réutilisables" porté par SABCA dans la filière Lanceurs (consortium : SABCA TECHNOLOGIES, CISSOID, DELTATEC, V2i, GDTECH, BEBLUE, THALES ASB). L’objectif de ce projet est le développement d’un système d’actionnement intégré et intelligent pour lanceurs réutilisables.

 

WIN4EXCELLENCE : appel à projets annuel

Le programme WIN4EXCELLENCE vise à financer des recherches ambitieuses et à inciter les Universités à collaborer de manière forte entre elles sur des projets de grande ampleur dans des technologies jugées prometteuses en termes de retombées économiques futures pour la Wallonie. L’objectif est également de structurer à long terme la collaboration entre ces partenaires sur ces domaines de pointe.

Parmi les thématiques clés décidées pour les années à venir en Wallonie, on retrouve aussi das cet appel à projets la filière « Observation de la Terre » et la filière « Lanceurs / Transport Spatial » dans la niche « réutilisable ».

Les projets retenus se positionnent entre la recherche fondamentale et les projets de recherche industrielle orientés vers des besoins spécifiques d’entreprises. Dans le spatial, on citera :

    1. WIN4RELAUNCH (filière lanceurs réutilisables) porté par l’ULB en partenariat avec l’ULG, l’UCL, CENAERO, SIRRIS, MULTITEL. Le projet porte sur les vannes cryogéniques, les actuateurs électromécaniques de poussée, les outils de prédiction de réponse aéro-thermo-mécanique des systèmes de contrôle aérodynamique et de protection, un outil de simulation pour corrections de trajectoires/orbites. Le financement s’élève à 5.7 millions €.
    2. WIN4SPACE (filière observation de la terre) porté par l’ULG en partenariat avec l’UCL, CENAERO, MULTITEL et SIRRIS. Le projet vise porte sur les instruments embarqués, la plateforme satellitaire, le transfert des données satellite-terre et le traitement des données. Le financement s’élève à 10.7 millions €.

Nouvelles infrastructures de pointe et des plateformes d’excellence

Enfin, le Gouvernement wallon a approuvé l’octroi d’une subvention pour l’acquisition d’équipements de recherche notamment dans le domaine du spatial.

Ce sont donc 18.7 millions qui sont mobilisés à destination des Infrastructures de support aux constellations SmallSat d’observation de la terre et les infrastructures éventuelles de support aux télescopes Einstein et SPECULOOS-Orion.

Alors que des investissements importants sont en cours pour répondre aux besoins de missions spatiales toujours plus ambitieuses (« Focal 7 »), le moment est opportun pour répondre aux missions plus petites mais tout aussi ambitieuses des SmallSats. La Plate-forme Technologique d’Excellence (PTE) « Spatial » permettra de venir en support aux deux secteurs en profitant des agrandissements de ces moyens d’essais. Les équipements s’intègreront naturellement dans la continuité de nombreux projets scientifiques récents et également dans la dynamique en cours du Newspace, et d’un souhait de mieux servir le tissu industriel wallon impliqué dans le développement de SmallSat pour l’observation de la terre. Les partenaires industriels wallons (PME, spin-offs, grands industriels) regroupés autour de la « Plateforme Technologique d’Excellence » bénéficieront des équipements installés/demandés.

Retour aux communiqués de presse