Le site dit « Atelier protégé Samera » à Tamines provisoirement reconnu comme site à réaménager (SAR)

Le Ministre de l’Aménagement du territoire, Willy BORSUS, a validé l’arrêté qui fixe provisoirement le périmètre du site dit « Atelier protégé Samera » à Sambreville (Tamines).

Le site en question, autrefois occupé par une entreprise de travail adapté, est désaffecté depuis 2010. Situé en bord de Sambre, le site a également autrefois été occupé par une imprimerie et une entreprise d’emballage de biberons. La parcelle qui borde la Sambre est réputée polluée et occupée par un parking.

Le maintien de ce site dans son état actuel étant contraire au bon aménagement des lieux, il fait l’objet d’un nouveau projet qui s’inscrit dans une démarche globale de revitalisation du centre de Tamines, notamment à travers le « projet de ville » élaboré par la commune en 2022.

La proximité de ce site d’une superficie d’environ 1,8 hectare avec le centre de Tamines en fait un site préférentiel pour le développement d’un projet mixte incluant des services, des commerces et des logements.

« L’enjeu de la réhabilitation du site Samera consiste en la création d’une nouvelle partie de ville qui relie le parc d’activité économique mixte, la gare et le centre de Tamines. Ce projet va, à terme, permettre de contribuer à redynamiser le centre-ville. Avec cet arrêté qui fixe provisoirement le périmètre de ce site à réaménager, nous franchissons une étape importante. La procédure va maintenant pouvoir se poursuivre et faire l’objet de consultations telles que les instances d’avis ou encore l’enquête publique. » ajoute Willy BORSUS.

Retour aux communiqués de presse