Medtech : le Gouvernement veut faire de la Wallonie une terre de d’innovation médicale avec l’aide du personnel de santé

Sur proposition du Ministre de l’Économie, de la Recherche et de l’Innovation Willy BORSUS, le Gouvernement de Wallonie a décidé de réorienter et de renforcer les missions du Living Lab WeLL. Objectif : utiliser le vécu et la connaissance du personnel de santé pour développer le secteur wallon des Medtech. Une subvention de 250.000 € sera octroyée à Mecatech afin de développer des cellules WeLL d’innovation médicale au sein d’hôpitaux wallons.

Sur proposition du Ministre de l’Économie, de la Recherche et de l’Innovation Willy BORSUS, le Gouvernement de Wallonie a décidé de réorienter et de renforcer les missions du Living Lab WeLL. Objectif : utiliser le vécu et la connaissance du personnel de santé pour développer le secteur wallon des Medtech. Une subvention de 250.000 € sera octroyée à Mecatech afin de développer des cellules WeLL d’innovation médicale au sein d’hôpitaux wallons.

 

La Wallonie se distingue comme un des leaders de l’innovation dans le secteur de la ‘Santé’ et dispose d’une filière industrielle forte avec des acteurs de l’innovation très actifs : universités, centres de recherche, grandes entreprises et PMEs.

Notre Région s’est d’ailleurs particulièrement distinguée lors de la crise sanitaire, en étant active tant dans le développement et la production de vaccins et traitements, que dans le développement de tests diagnostiques et autres dispositifs médicaux.

Moins mature que le secteur biopharma, le secteur Medtech rassemble une centaine d’entreprises en Wallonie, essentiellement de petite taille. Le secteur présente toutefois une belle croissance avec la création de plus de 100 ETP par an. Le potentiel de croissance de cette filière est important, et les retours sur investissement rapides (périodes de développement plus courtes que pour les biotechnologies).

Mais la poursuite de cette croissance n’est pas acquise alors même que la Wallonie dispose d’atouts significatifs :

  • la qualité de la recherche médicale,
  • un tissu riche d’acteurs de l’ingénierie attirés par le secteur de la santé,
  • une formation médicale renommée,
  • un ensemble d’acteurs de l’accompagnement spécialisés.

Afin d’augmenter le potentiel de succès de ce secteur et l’intégration de ces innovations au sein des pratiques médicales, il est important que le secteur médical et les hôpitaux deviennent eux-mêmes des acteurs de l’innovation. Il est également nécessaire de connecter les acteurs de la recherche et le monde de l’entreprise aux réalités quotidiennes des professionnels de la santé. Ces derniers peuvent intervenir d’une part dans le soutien au développement de nouveaux produits thérapeutiques, en particulier au travers de leur implication dans les études cliniques, et d’autre part dans l’identification des besoins d’innovation, pour alimenter par exemple les secteurs du medtech et de l’e-santé.

Les idées de professionnels du secteur médical, en contact direct avec les patients, ont en effet déjà permis le développement de nombreuses innovations médicales.

 

C’est dans ce contexte que le WeLL, hébergé au sein de Mecatech, a développé, grâce aux méthodologies Living Lab, des outils qui peuvent permettre de favoriser l’idéation et l’implication du personnel de santé tout au long du développement de nouveaux produits afin d’optimiser ceux-ci en fonction des besoins des patients.

Pour enclencher la dynamique, le Ministre Willy BORSUS octroie une subvention de 250.000 € à Mecatech, afin de réorienter les activités du WeLL et soutenir l’établissement de Cellules WeLL d’innovation médicale, au sein même des hôpitaux.

En participant ainsi directement aux démarches d’innovation, les hôpitaux et leur personnel seront au cœur du processus d’innovation dans le domaine des technologies médicales, tant au niveau de l’identification des besoins que pour le testing des solutions.

 

Pour Willy Borsus : « Les méthodes visant à l’émergence et au co-développement de projets mises en œuvre par le Living Lab constituent un excellent outil pour faciliter la rencontre entre la recherche, les entreprises et le secteur des soins de santé. Ces Cellules WeLL représenteront un carrefour d’innovation entre le secteur médical et le secteur industriel, afin de permettre l’émergence de projets innovants, au bénéfice du développement de notre Région, mais aussi et surtout de la santé des Wallonnes et des Wallons. »

Retour aux communiqués de presse