Nouveau départ pour les Ateliers de la Meuse grâce à Alfeor et à la Wallonie

Le spécialiste belge des pièces mécanosoudées de grande taille, adopte une nouvelle stratégie et recentre ses activités autour de trois métiers d’excellence pour assurer son avenir, toujours avec l’objectif d’assurer la fabrication de produits à haute valeur ajoutée. Ce nouveau départ a été rendu possible grâce à l’adossement de l’entreprise à Alfeor et au renforcement de la Wallonie (via Wallonie Entreprendre) au capital.

Après la faillite prononcée le 30 octobre 2023, les Ateliers de la Meuse, spécialiste belge de renom de pièces mécano-soudées de grande taille depuis 1835, trouvent des repreneurs et deviennent les « Nouveaux Ateliers de la Meuse ». Le plan de relance adopte une nouvelle stratégie industrielle soutenue par l’adossement de l’entreprise à Alfeor et le renforcement de la présence de la Wallonie au travers de Wallonie Entreprendre.

 

La nouvelle stratégie industrielle de l’entreprise consiste à recentrer ses activités sur trois métiers d’excellence :

  • Le nucléaire énergétique : Les Nouveaux Ateliers de la Meuse se spécialisent dans la production d'emballages pour l’entreposage du combustible usé des centrales nucléaires, une activité complexe et indispensable pour l'industrie, servant des clients tels qu'Orano couvrant les besoins de Synatom et Electrabel, …
  • Le nucléaire médical : Les Nouveaux Ateliers de la Meuse jouent un rôle crucial dans le secteur du nucléaire médical en gérant la fabrication complète de l'équipement de protonthérapie Protheus One, depuis l'achat de matières premières jusqu'à la livraison, un système très prometteur du belge IBA, référence mondiale dans le diagnostic et le traitement des cancers.
  • Mécanique générale et sous-traitance en maintenance énergétique : les Nouveaux Ateliers de la Meuse vont continuer d’assurer une activité de sous-traitance et de maintenance d’éléments mécanosoudés pour le compte d’acteurs d’importance dans le secteur de la Défense notamment, mais aussi de l’Énergie ou de la Sidérurgie. L’entreprise compte notamment parmi ses clients John Cockerill, Electrabel, GE, SBM offshore, Arcelor, etc.

 

Pour Willy BORSUS : « A l’heure où le marché de l’énergie nucléaire entre dans une nouvelle dynamique, la relance des Nouveaux Ateliers de la Meuse est une opportunité majeure pour la Wallonie et pour la Belgique car elle permet à la fois le maintien de compétences clés et la sauvegarde de 55 emplois. »

 

Cette reprise a été également rendue possible par la confiance renouvelée de ses clients clés, au rang desquels Orano Nuclear Packages and Services ainsi que Synatom qui se sont fortement impliqué dans la relance de l’activité.

 

Un nouveau départ

 

La renaissance des Nouveaux Ateliers de la Meuse est prometteuse, en particulier parce que le recentrage de l’activité s’opère sur des métiers et compétences à haute valeur ajoutée, sur des marchés en forte croissance, comme le nucléaire ou le secteur des traitements médicaux.

 

Grégoire Metz – CEO des Nouveaux Ateliers de la Meuse

« Les Nouveaux Ateliers de la Meuse sont en marche. Avec le renforcement de la présence de notre partenaire historique, WE et l’arrivée d’Alfeor, l’entreprise se donne les moyens de ses ambitions : jouer un rôle de premier plan dans des secteurs stratégiques que sont l’énergie nucléaire et la santé. Nos compétences et notre expertise sont connues et les secteurs d’activité sur lesquels nous opérons notre recentrage sont porteurs sur le long terme. Tous les éléments sont réunis pour un nouveau départ résolument positif et fécond. Je remercie les équipes des Nouveaux Ateliers de la Meuse pour leur confiance, leur engagement et leur motivation qui sont restés intacts. Je remercie enfin nos clients, et en particulier Orano et Synatom, mais aussi IBA, pour leur confiance renouvelée dans l’entreprise. »

 

Eric Druenne – CEO d’Alfeor

« Les Ateliers de la Meuse détiennent un savoir-faire unique et un positionnement fort sur des marchés stratégiques, en particulier celui du nucléaire. L’adossement des Ateliers de la Meuse, dont la réputation dépasse les frontières belges, à Alfeor prenait donc tout son sens. En effet, nous avons créé Alfeor pour accompagner, investir et fédérer par acquisition des PME au savoir-faire de pointe au service de la filière nucléaire.

Nous portons le projet de relance des ALM dans la continuité de sa longue histoire, grâce au soutien renouvelé de notre co-actionnaire, WE. Notre ambition commune pour les Nouveaux Ateliers de la Meuse est claire : pérenniser et redévelopper un leader de la chaudronnerie et de l’usinage de grandes dimensions. Notre priorité : qualité, sécurité et délais. »

 

Renaud Schetter, WE (Wallonie Entreprendre) : « WE suit et soutient les Ateliers de la Meuse depuis près de 40 ans. Nous avons pleinement confiance dans l’expertise et le professionnalisme des équipes, mais aussi du nouveau management et de notre nouveau partenaire et co-actionnaire Alfeor. Son arrivée va permettre à l’entreprise de prendre un nouveau souffle et de capitaliser sur ses forces et ses acquis par le biais d’une stratégie solide et d’une vision long-terme que nous partageons pleinement ».

Retour aux communiqués de presse